• Blog de lukasloup : Lukas, coeur de loup, Episode 7

     

    Pour la seconde fois Lukas saisit l’anneau patiné et le cogna contre le bois de la porte. Bien que présente la vieille Jeanne tardait à répondre. Il entendait même parfois sa voix, des paroles chantées et des bruits de bols entrechoqués. Il attendit et enfin le battant s’ouvrit sur la pièce éclairée par les flammes de la cheminée et plusieurs bougies.

     

     

    - J’étais en plein travail… entre mon garçon dit-elle sur un ton bienveillant.

    Il s’excusa et pénétra dans l’unique pièce. Sur la table étaient posées deux coupes en terre cuite contenant du sel et une troisième remplie d’eau. Quelques petits bouquets de plantes séchées traînaient de ci de là, et une bougie se dressait près de chaque récipient. La vieille femme poussa une chaise vers lui et l’invita à s’asseoir. Puis elle saisit un bol de sel, en prit de grosses pincées qu’elle jeta à la volée un peu partout autour d’elle en disant à chacun de ses gestes :

    ‘Par le sel que je répands, j'ordonne aux esprits malins de passer leur chemin.’

    Et pour finir elle en sema sur les pieds de Lukas avant de dire…

    - Ouvre tes mains…

    …ce qu’il fit, un peu embarrassé. Elle y versa deux pincées.

    - Frotte-les maintenant… Il s’exécuta, sa curiosité piquée au vif.

    - Te voilà protégé pour un bout de temps ! conclut-elle.

    Puis elle jeta le reste du sel au feu qui se mit à chanter en crépitant.

    -…vieille Jeanne...                                       

    Elle ne le laissa pas terminer sa phrase :

    - oui, je sais… on dit que je suis une sorcière… et c’est un peu vrai. Mais je me sers simplement des secrets de la nature… les autres ne savent pas faire, alors ils racontent des bêtises et ils ont peur !

    Blog de lukasloup : Lukas, coeur de loup, Episode 7

     

    Il n’avait pas peur, bien au contraire. Il était même plutôt content qu’elle lui avoue elle même sa particularité, et qu’ainsi elle lui accorde sa confiance. Mais il était venu pour lui parler des ‘choses’ qui s’étaient produites hier. A présent il était sûr qu’elle lui en donnerait l’explication.

     

    - …je voulais te dire… je me sens tout drôle depuis hier ; c’est pas comme d’habitude…

    - Tu changes Lukas… tu deviens un homme ! Et elle gloussa de bon cœur.

    - C’est pas ça… je crois que je deviens fou… je vois… des ‘choses’…

    Elle le fixa de ses yeux délavés, s’assit face à lui et dit, très intéressée :

    - Raconte-moi donc un peu ça…

    Il relata les deux évènements qui l’avaient tant chamboulé, essayant de décrire de son mieux ce qu’il avait vu et ressenti. Il exprima avec insistance son inquiétude pour Clothilde mise à mal dans le songe qu’il avait eu.

    La vieille Jeanne ne lui répondit pas tout de suite, elle passait ses doigts sur ses joues flétries, plongée dans une intense réflexion. Lukas attendait en fixant ses galoches poudrées de grains d’un blanc sale.

    Elle se leva d’un coup et lui dit :

    - Je vais m’occuper d’elle... Toi Lukas va la voir de temps en temps... et observe toi pendant quelques jours. Samedi tu reviendras me dire sur toi et sur elle. Je te donnerai quelque chose à mettre en cachette près de sa porte. Rentre chez toi maintenant.Blog de lukasloup : Lukas, coeur de loup, Episode 7

     

    Il avait envie de lui poser des tas de questions mais évita de se montrer trop curieux. Les explications lui seraient données le moment venu. Il avait confiance. Il quitta son siège et avant de partir il lui confia affectueusement :

     

    - vieille Jeanne... je t’aime bien... merci pour tout... !!

    Elle sourit et posa sa main sur son épaule :

    - moi aussi je t’aime bien mon grand... Et elle le poussa vers la porte qu’elle ouvrit.

    Elle resta sur le seuil tandis qu’il descendait les marches pour regagner le chemin. Deux poules qui erraient là vinrent à lui sans crainte et s’écartèrent à peine pour éviter le bout de ses chaussures. C’était comme ça depuis longtemps ; les bêtes se défiaient peu de lui, au contraire, il les attirait. Les yeux de la vieille femme se plissèrent de contentement. Alors elle lui lança :

    - Lukas... tu n’as rien à craindre des loups... !

    A ces mots il s’arrêta net et se retourna vers elle, ébahi. Comment pouvait-elle savoir ?? Il pencha sa tête sur le côté, le sourcil interrogateur.

    - File... l’Adèle va s’inquiéter...

    Il tourna les talons et pressa le pas, tandis que mille pensées fusaient dans son cerveau en ébullition.

    Blog de lukasloup : Lukas, coeur de loup, Episode 7

     

    « »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :