•  

    Blog de luciolemystique : Le bric à brac de Zébuline, Moi, chien de personne

    Je ne suis plus personne.

    Juste un chien derrière les barreaux, qui attend. J’attends quoi ? Mon maitre bien sûr. Celui qui m’a amené ici, par un beau jour ensoleillé.

    Les deux inconnus, des humains discutent. Je ne comprends pas toutes leurs paroles. Ils chuchotent, "encore un de jeté", ils sont tristes, et me caressent.

     Moi, je ne veux pas de leurs caresses, je veux juste rentrer à la maison. Pourquoi mon maitre m’a conduit ici, au milieu de tous ces chiens.... Il était un peu triste mon maitre... Il a dit aux hommes "vous comprenez, avec l’arrivée du Bébé."

    Non, les hommes n’ont pas compris. Ils parlent d’excuses bidon : séparation, déménagement, allergie des gosses ou arrivée du BB... Un chiot aimé puis le temps passe, et le chien plus aimé... et jeté... comme un jouet dépassé, une tapisserie usée...

    Je crois que je ne comprendrais jamais les humains, leur cœur est comme un gâteau, plus ils le partagent et moins il n’y en a. L’humain est un animal étrange tout de même. Il attend tout de nous les chiens, reçoit tout et puis se lasse. Et comme un grille pain usagé, nous sommes jetés et nous retrouvons en cage.

    Oui bizarre l’humain.

    Nous, à chaque fois, espérons encore et n’avons pas de rancune. J’ai aboyé avec d’autres chiens de la fourrière ; ils ne sont pas abandonnés eux ; juste égarés et ils attendent leur famille qui va revenir. Moi, je ne sais plus ce que j’attends.

    Les chiens des refuges, non plus, ils ne savent pas pourquoi, ils sont là.

    Divorce (le chien était infidèle ?), bébés allergiques (après 10 ans de vie commune ?), déménagement en appartement, le chien sera malheureux (Oui et dans 5 mètres carré au refuge, il sera heureux ?)... Que d’excuses, ils se trouvent !!!!

    Mais le refuge n’aura pas de mal à le faire adopter, ce chien si adorable, gentil, propre... loulou qui n’a pas de défaut mais qu’ils ne peuvent garder... Et quelques mois plus tard, ils adopteront un chiot. Pas un chien de refuge, non jamais, c’est trop triste d’aller dans les SPA ! Et un chiot, on l’éduque comme on veut....

     Logique l’humain ???? Un chien de "seconde main" c’est bon pour les autres mais pas pour eux !

    Culpabilité ??? Même pas, leur loulou est surement adopté à l’heure qu’il est. Oui plus facile de penser cela... Et ce sera trop gênant de penser que le loulou attend toujours derrière les barreaux d’une cage. Alors pourquoi les SPA sont en permanence en surpopulation, si les chiens à peine abandonnés sont adoptés si facilement... Non, ça on ne veut pas le savoir, surtout ne pas se poser de questions, les réponses seraient trop tristes, trop honteuses...

    Eh oui, dans les refuges, il n’y a pas de mauvais chiens juste de mauvais maitres qui pour une raison bidon, s’en sont débarrassés sans remords, mais avec juste le ton tristounet qu’il fallait.

    Ensuite, ils laissent passer un laps de temps ; oui, il faut penser aux voisins, aux amis, aux “qu’en dira t’on” ; cela ne ferait pas sérieux et pas "bien" du tout de se promener avec un chiot alors qu’on vient de jeter son compagnon...

    Mais ils ne savent pas les voisins, les amis... que le chien a fini à la SPA ou pire à la fourrière, où il sera euthanasié si pas de place en refuge, ou s’il montre un peu d’agressivité.

    Oui, malgré la peur...il doit rester sympa le loulou, s’il veut avoir une toute petite chance de sortir de ce lieu, sur ses pattes et pas dans un sac. Les "catégorisés," délits de sale gueule, l’Etat s’en charge en direct : euthanasie. C’est du rapide. Du cœur, l’Etat ? Aucun. Cela se saurait ! Quand aux abandonneurs, oui, je sais, ce mot n’existe pas, mais je m’en fiche, c’est ainsi qu’il faut les appeler.... Bref, ceux-là, ils ne se vantent pas de leur vilaine action... Oui, c’est trop moche l’abandon ! " Non il a été donné à un ami, dans une famille, il sera plus heureux... et blabla et blabla." C’est bien mieux et l’honneur est sauf. Oui, c’est ce qu’ils disent juste avant de courir en animalerie, sur des sites d’annonces, en élevage... et de faire leur choix. Un chiot, bien sûr, pas un loulou qui attend désespérément dans un refuge...

    Et s’ils se trouvaient nez à nez avec le loulou qu’ils ont jetés juste avant les vacances ! Ou encore, celui qu’ils ont jeté, il y a des années et qui attend toujours sa famille, dans ces 4m carré.... Oui souvenez-vous ! Celui qui serait si malheureux en appartement, sans jardin ou sans pelouse. Dans sa prison de 4m carré, il est mieux ? Oui quel choc pour l’abandonneur qui viendrait en SPA... Mais l’abandonneur n’est pas bête, lui, il préfère ne pas risquer...

    Et dans les refuges, peu de chiots, dans les animaleries que de choix.... !!! Plus encore qu’un paquet de lessive dans un hyper marché... On ne pensera pas aux "ventres sur pattes", "aux machines à reproduire" cachées au fin fond des cours pouilleuses, des mouroirs. On louera les paroles des marchands... nos chiots "tous élevés en famille... nous connaissons tous les parents..." Non, vous ne pourrez voir les géniteurs... Bien sûr... Quelle question !!!!

     

    Marchands de chiens, depuis la nuit de temps, on sait ce qu’ils valent....

     

    Blog de luciolemystique : Le bric à brac de Zébuline, Moi, chien de personne

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique