•  

    ***SCOOBY retrouvé à Brunoy (94)***

    ce samedi 12 janvier à 12h

    après 6 jours et 30 kms d'errance

     

     

     


    votre commentaire
  • Pourquoi ces gens pleurent-ils ?

    Article de Michelle Kretzer - 11/09/12  [Traduction Reverso approximative]

    Paul McCartney a fameusement dit, "si les abattoirs avaient des murs de verre, tout le monde serait végétarien." Donc un groupe intrépide d'avocats animaux a trouvé une façon d'apporter l'abattoir au trottoir. Chaque samedi soir, les volontaires Jennifer Mennuti et Boyd Weidman examinent le PETA'S "l'Élevage industriel dans Appartement de 60 Secondes" pour des passants sur la Route de Lincoln occupée(animée) de Miami.

    Pour beaucoup de personnes, c'est la première fois qu'ils regardent fixement dans les visages des animaux ils appellent "le steak", "le jambon", ou "la pépite". Il devant eux y a la preuve(l'évidence) irréfutable que leur "entrée" était une vache qui a toussé et a étranglé comme le sang renversant de sa gorge de fente a réduit son visage et a couvert le plancher(l'étage) ci-dessous, un porc qui a crié et a pleuré comme il a été brûlé à la mort dans l'eau brûlante, un poulet dont les cris rauques désespérés sont allés inaperçus comme on a claqué ses jambes cassées dans des chaînes et elle a regardé fixement devant la longue ligne de ses camarades aux lames ronronnantes qui finiraient sa vie. Un photographe a attrapé certaines des réactions des gens(populaires) et il semble que Paul avait raison.

    PETA le partisan Andrew Kirschner, qui accueille(héberge) une émission-débat radio de droits des animaux, a publié les photos sur son blog, le Coin de Kirschner, accompagné par les expériences réelles(en grandeur réelle) de travailleurs(d'ouvriers) d'abattoir, pris de Gail A. Le livre d'Eisnitz Abattoir : l'Histoire(Étage) Choquante d'Avidité, Négligence et Traitement Inhumain À l'intérieur de l'Industrie de Viande américaine.

    "Je pourrais vous dire que les histoires d'horreur… du bétail obtenant leurs responsables(têtes) collés sous la porte gardent et la seule voie que vous pouvez le sortir doit couper leurs responsables(têtes) tandis qu'ils sont toujours vivants."

    "Une fois j'ai pris mon couteau - c'est assez aiguisé - et j'ai coupé la fin du nez d'un porc, comme un morceau(une pièce) de Bologne. Le porc est devenu fou pendant quelques secondes. Alors il a juste été assis regardant là la sorte de stupide. Donc j'ai pris une poignée de saumure de sel et l'ai moulu dans son nez. Maintenant que le porc est vraiment devenu dingue, poussant son nez partout. J'avais toujours une liasse(bande) de sel dans ma main - je portais un gant en caoutchouc - et j'ai collé le sel directement l'âne(le cul) du porc. Le porc pauvre(faible) n'a pas su(connu) si à **** ou vont aveugle."

    "J'ai vu des animaux vivants mis aux fers, ai hissé, suis resté fidèle et pelé. Plusieurs pour compter, plusieurs pour se souvenir. C'est juste un processus c'est continuellement là. J'ai vu le boeuf mis aux fers regarder autour de soi avant qu'ils n'aient été collés. J'ai vu des porcs [que l'on suppose pour coucher] sur le transporteur saignant se lèvent après qu'ils ont été collés. J'ai vu des porcs dans le pot d'échaudage essayant de nager."

     

                   

    "Ces porcs se lèvent au réservoir(char) d'échaudage, frappent l'eau et commencent à crier et donner un coup de pied. Parfois ils battent tant ils donnent un coup de pied à de l'eau du réservoir(char) … Tôt ou tard ils se noient. Il y a un bras tournant qui ne les pousse sous, aucune chance pour eux à sortir. Je ne suis pas sûr s'ils brûlent à la mort avant qu'ils ne se noient, mais il les prend deux ou trois minutes pour arrêter de battre."

     

    "Les porcs sont soulignés d'assez facile. Si vous les poussez trop ils ont des crises cardiaques. Si vous obtenez un porc dans un rapide cela a eu le **** poussé de lui et a une crise cardiaque ou refuse de se déplacer, vous prenez un crochet de viande et l'accrochez dans sa bonde [l'anus]. Vous traînez ces porcs vivants et beaucoup de temps les déchirures de crochet de viande de la bonde. J'ai vu des jambons - des cuisses - complètement déchiré ouvert. J'ai aussi vu que les intestins sortent. Si le porc s'effondre près du front du rapide, vous poussez le crochet de viande dans sa joue et le traînez en avant."

    "Parfois je le saisis [un porc] par l'oreille et y colle directement par l'oeil. Je n'enlève pas juste son oeil, j'irai entièrement à la poignée, directement par le cerveau et agiterai le couteau." "Les Porcs sur le plancher(l'étage) se tuant se sont présentés et ont flairé moi comme un chiot. Deux minutes plus tard j'ai dû les tuer - les battent à la mort avec une conduite(pipe)."

                 

    "Seulement vous ne le tuez pas juste, vous entrez durement, poussez durement, soufflez la trachée, le faites vous noyer dans son propre sang. Divisez son nez. Un porc vivant courrait la fosse. Il me lèverait juste les yeux et je serais gluant et je prendrais juste mon couteau et - coupent son oeil tandis qu'il était juste debout là. Et ce porc crierait juste ."

      

    "Je les types vus prennent des manches à balai et y collent en haut la vache derrière, les vissant avec un balai." "Il leur donnera un coup de pied [des porcs], la fourchette eux, l'utilisation sur laquelle tout ce qu'il peut obtient ses mains. Il a déjà cassé trois fourches à foin jusqu'ici cette année, les piquant(plantant) juste. Il ne se soucie pas s'il frappe ses yeux, tête(responsable), le bout(derrière). Il les pique(plante) si durement il casse les poignées en bois. Et lui clubs eux sur le dos."

     

    "J'ai des vaches de médicament(drogue) avant que leurs os ne commencent à se casser, tandis qu'ils étaient toujours vivants. Les apportant au coin de la rue et ils sont coincés en haut dans l'embrasure de la porte, les tirent juste jusqu'à leur cachette(peau) être déchiré, avant que le sang juste ne dégoutte sur l'acier et le béton. Casse de leurs jambes … Et la vache pleurent avec sa langue a tenu. "

     

    Les gens demandent-ils pourquoi vous êtes végétariens ?

    Peut-être il est temps de partager cette vidéo avec eux :

      

     

    Alors peut-être il est temps de leur poser la question réelle(vraie) :

    "Pourquoi vous n'êtes pas végétariens ?"

     

     

    Compteur gratuit


    votre commentaire
  • Samedi 08 décembre 2012
    Journée Internationale pour les Droits des Animaux 2012
    - Madrid, Puerta Del Sol -

    400 militants venus de toute l'Espagne et d'ailleurs protestent contre l'exploitation animale en tenant 400 cadavres d'animaux de différentes espèces exploitées par l'humain dans tous les domaines, dont l'agroalimentaire, et également assassinées pour les "loisirs" (chasse).

    De nombreux cadavres d'animaux proviennent de poubelles d'élevages industriels notamment.
     
     

     

     

    Compteur gratuit


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique