• Juncker parle des "autres" dirigeants...

     

    Juncker qui s'emmêle les pinceaux.

    Quand on n'a pas toute sa tête on fait des lapsus révélateurs.

    Certains me diront qu'il a abusé de la Vodka, du Gin ou du Whisky.

    C'est possible, mais personnellement je pense à autre chose, qui s'appelle de la divulgation forcée,

    et oui tant qu'on y est, autant appeler un chat, un chat.

     

    Source : Jérôme Brachet

     

    « Nous...La danse du blé en herbe »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :