•  

    Si vous vous enfermez dans les souffrances, dans tout ce que vous n'avez pas encore réglé et qui se présentera à vous, vous rendrez tout cela tellement monstrueux que vous serez confrontés à un démon intérieur que vous aurez nourri.

    Et si ce démon est projeté devant vous, un phénomène aura lieu dans les cortex, au niveau des synapses, qui fera qu'une pensée virtuelle deviendra réelle et agressera vos systèmes émotionnel et mental. Et cette cristallisation qui aura soudainement pris vie et qui sera intelligente ira chercher dans des événements de votre passé des éléments n'ayant pas été clarifiés, n'ayant pas été purifiés, mais non pour les purifier.

    Elle vous mettra face à ces élément de perturbation afin de vous faire croire que vous êtes irrécupérables.

    Si vous ne pratiquez pas une discipline quotidienne, et il ne s'agit pas que d'une discipline extérieure avec des mantras, des noms divins et des prières, des décrets, des méditations, mais d'une véritable discipline de la structure mentale qui elle, est comme un veilleur devant garder le cap, devant constamment viser l'objectif.

    Si vous ne maintenez pas cela, vous allez vivre enchaînés. Et plus vous vivrez enchaînés, plus vous éprouverez de la culpabilité. Et plus vous vous sentirez coupables, plus vous continuerez de juger et de condamner.

    Maître Gallia Hawk .


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Un individu qui a la vibration, c’est un être qui est unifié dans sa multidimensionnalité, qui a une conscience intégrale et qui participe à un échange réel avec la source de son intelligence.

    Une personne spirituelle, qui cherche des réponses, n’est pas présente dans tous les aspects de son être puisqu’elle vit la polarité astrale et expérientielle de son âme. Son besoin d'expériences d'âme étant encore très présent, son lien avec son esprit en est ainsi constamment coloré par sa subjectivité face à la forme. Cette personne est dans un stade de son évolution qui lui permet de prendre conscience qu’il y a des mondes qui sont des extensions du plan matériel, d’où l’exploration possible de certaines facettes du plan astral. Ce plan peut lui faire vivre toutes sortes d’illuminations astrales et lui faire vivre différents niveaux d’illusions qui sont toujours reliés à la forme elle-même plutôt qu’à la réalité derrière la forme.
     


    L’individu spiritualisé ne trouve pas de réponses réelles derrière sa souffrance, aussi subtile ou cachée soit-elle, car ces réponses ne sont pas dans la forme – que cette forme soit spirituelle, matérielle ou autre. Si des réponses sont trouvées, elles sont sans fondation réelle car elles résultent d’une recherche psychologique, d’une réflexion face à la forme, ce qui emprisonne l’ego dans un système mental inférieur et involutif. La lumière réfléchie sur une forme établit des systèmes de pensées, des religions et différents codes de vie, mais ne permettra jamais à l’être de toucher à son intégralité. C’est la lumière non réfléchie de la forme, donc la lumière qui construit la forme, qui contient la conscience réelle des formes. Cette lumière n’est pas spirituelle, ni interprétée subjectivement au travers une forme d’astralisation où on verrait des guides ou des êtres de lumière astrale refléter leur ignorance sur la conscience de l’homme naïf et à la recherche d’expériences d’âme pour assouvir sa soif de l’occulte – autre illusion qu’il devra un jour dépasser.

    Avoir la vibration, c’est la capacité de l’homme de dépasser les illusions imposées sur son mental en identifiant le mensonge de sa pensée personnelle et subjective.

    Avoir la vibration, c’est la capacité de l’homme d’établir de nouvelles connections au niveau du plan mental supérieur, c’est-à-dire sa capacité de détruire les fondations ancestrales sur lesquelles étaient établies les formes-pensées collectives et involutives. Ainsi, il fait vibrer son énergie dans de nouveaux circuits ; il décortique la forme pour y faire jaillir sa lumière réelle et sans coloration.

    Sandra
     
     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique