• Les neuf mondes de la Matrice

     

    La Matrice est constituée de 9 mondes (ou sphères) plus ou moins subtils, vibrant plus ou moins rapidement (plus ou moins voilés).

    Schéma résumant la cosmogonie Macrocosme/Microcosme telle que décrite par les écrits gnostiques.

     

     

    L'inter-dimension est le monde des "dieux" dans le sens où c'est à partir de ce monde sur lequel le temps n'a pas de prise que nous sommes manipulés par ce que je nommerai des "entités", "esprits", ou "djinns" plus ou moins bienveillants selon qu'ils se nourrissent de nos peurs ou d'Amour, interférant dans notre monde tri-dimensionnel de la Matrice. Les OVNI non-humains, à différencier de ceux construits secrètement par le consortium militaro-industriel états-uniens, se déplacent sans doute d'une dimension à une autre par le biais de portes inter-dimensionnelles et temporelles.

    Une autre manière d'étudier la question est de considérer que notre subconscient collectif a créé une sorte de super-monstre virtuel qui a fini par devenir autonome et conscient et dont le but est de nous contrôler. Un ancien mythe hindou affirme d'ailleurs que la Conscience humaine a démarré dans un frémissement, une ondulation qui a décidé de quitter l’océan de la conscience, l’éternel “sans temps et sans espace”. Lorsque cette conscience s’est éveillée à elle-même dans cet état de déconnexion, le mythe affirme alors qu’elle a oublié qu’elle faisait partie de l’océan infini et s’est sentie isolée et séparée.

    D'esprits divins immortels, nous avons collectivement créé la Matrice et nous en sommes venus à être contrôlés et, trompés par notre propre création, sujets à la mort temporelle.

    Cette Matrice, notre pseudo-réalité, n’est ainsi rien d’autre qu’une illusion, une projection holographique en 3 dimensions dans laquelle notre Conscience se débat, piégée qu’elle est par l’illusion du temps, de l’espace et de l’apparente solidité de la matière, de la dualité et la polarité d'oppositions apparentes. Par conséquent, nous percevons la bonté et la méchanceté, la lumière et les ténèbres, le positif et le négatif.

    Dans le royaume du “UN”, tout est Un, il n’y a donc pas de bien et de mal. Tout “est”, simplement. Il n’y a pas de ténèbres et de lumière, seulement l’unité de tout.

    Cette Matrice a créé des entités qui nous parasitent en s’incarnant dans le corps de ceux qui dirigent notre monde depuis les coulisses de la scène. Ces “agents” ne sont pas des âmes mais des sortes de programmes informatiques conscients qui se cristallisent dans notre univers en 3D sous la forme d’entités-parasites des êtres humains.

    Nous restons prisonniers de la Matrice tant que nous restons dans l’ignorance de notre condition et tant que nous croyons que ce monde est réel alors qu'il ne l’est pas : c’est la projection d’une illusion holographique ressemblant très fort à ce qui est dépeint dans le film “The Matrix”.

    En fait, tout est Conscience Infinie. À ce niveau d’éveil ou d’illumination, il n’y a pas de “nous” mais seulement “UN” infini. Mais dans cette pseudo-réalité, nous sommes pris dans l’illusion de la séparation, et pensons en termes de “parties” et non en termes de “Tout”. Cette dualité et cette polarité est l’ultime version de “diviser pour conquérir”.

    Notre cerveau couplé à notre ADN sont pareils à un terminal d’ordinateur relié au grand réseau mondial, au World Wide Web. Lorsque vous vous connectez à un ordinateur en Chine, en Amérique ou en France, vous êtes en réalité connecté au même réseau Internet, c’est à dire à une même réalité collective. Ce que vous en faites vous donne votre sens de l’individualité mais la réalité collective de base reste la même. Notre cerveau/ADN est ainsi comme un ordinateur en train de décoder des champs de fréquences [ou des champs de pensées] dans lesquels nous nous percevons sous la forme d’une réalité collective. Le monde que nous croyons voir autour de nous n’existe seulement que dans notre cerveau/ADN, notre ordinateur biologique.

    La matrice fonctionne sur le même principe que la télévision qui émet des programmes sous la forme d’ondes que la télévision décodera en images séquencées. La seule différence est que notre cerveau/ADN décode des formes d’ondes en des images holographiques donnant l’apparence de trois dimensions. Au final, nous devons réaliser qu’il s’agit d’un jeu, d’une simulation informatique multidimensionnelle qui existe seulement dans notre esprit et dans nos émotions inférieures.

    Lorsque nous changerons nos perceptions collectives, la Matrice changera parce qu’elle est la projection de notre subconscient. Nous sommes nos propres contrôleurs ! Nous changeons, elle change... L’humanité est collectivement hypnotisée par l’illusion mais de plus en plus de personnes commencent à se réveiller...

    « Jacques Brel - InterviewMoments »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :